Bricolage

Tout savoir sur la construction d’une terrasse

À la campagne ou en ville, suspendue ou surélevée, la terrasse est un petit coin de paradis à s’offrir volontairement. Pourtant, choisir son emplacement, les techniques de construction et le revêtement s’avère une tâche peu évidente. Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de construire votre terrasse.

Construire et aménager une terrasse : les démarches préalables

Avant de vous lancer dans la construction de votre terrasse, vous devez vous renseigner, car certaines obligations sont à respecter. En général, vous n’aurez besoin ni de déclaration de travaux ni de permis de construire si votre future terrasse est non couverte ou de plain-pied. En revanche, si vous aménagez une terrasse fixée au sol de votre jardin, cela est considéré comme une annexe de construction sur le plan fiscal.

De même pour une construction de terrasse à l’étage, ou d’une terrasse surélevée par rapport au terrain, vous devez déposer une demande de permis de construire auprès de votre mairie. Enfin, une déclaration de travaux ou un dépôt de permis de construire peut également être nécessaire en fonction de la surface et de la hauteur de votre future terrasse.

Choisir le bon emplacement pour la terrasse

Tout comme la maison, l’emplacement de la terrasse doit être choisi avec soin. Prenez donc le temps de bien analyser le pour et le contre avant de vous lancer. Tenez également compte de l’orientation de votre future terrasse. L’emplacement doit répondre à vos besoins, vos envies, vos modes de vie et bien évidemment à votre budget.

Terrasse sur le toit

La construction d’un toit-terrasse peut se révéler coûteuse. Par contre, elle présente de réels avantages si vous aimez le soleil et la liberté. Afin de connaitre la faisabilité de votre projet, faites vérifier par un professionnel tel qu’un ingénieur-structure la solidité de la fondation et l’étanchéité du revêtement. Si vous souhaitez l’aménager pour réaliser un coin verdure, n’hésitez pas à demander au professionnel le poids au m² que votre toit peut supporter.

Un balcon en ville

Si vous habitez en ville et que vous n’avez pas la possibilité d’avoir une terrasse, l’idéal est d’opter pour un petit balcon. Toutefois, pensez bien à son emplacement pour créer un coin tranquille à l’abri des regards et ainsi préserver votre intimité. L’orientation est aussi à prendre en compte. Optez pour l’orientation sud si vous préférez l’ensoleillement maximum. Préférez l’orientation est pour le soleil du matin, et l’ouest pour le soleil de l’après-midi. Placez des pots de fleurs sur le bord de votre balcon pour y apporter une touche déco, sans oublier l’éclairage pour prolonger la journée.

Terrasse au jardin

Quoi de plus beau que de passer un après-midi sur une terrasse au jardin ? Pour parfaire la conception de votre futur espace de détente en extérieur, vous pouvez la dessiner sur un plan 3D. Cela vous aidera également dans le choix du revêtement. Pour son emplacement, l’idéal est de la positionner attenant à la maison. Préférez un accès par une porte-fenêtre ou une baie vitrée sur le séjour ou le salon.

Les différentes méthodes de construction d’une terrasse

Les travaux reposent sur différentes techniques de construction. En fonction de votre goût et de la possibilité de sa réalisation, vous avez le choix entre une fondation en dur, celle sur pilotis et celle sur sol meuble. Le poids de la future terrasse ainsi que la nature du sol sont très importants dans le choix du type de fondation.

Concernant la pose et les finitions, elles dépendent des matériaux utilisés. Pour une terrasse en bois, vous pouvez opter pour une pose clipsable. En revanche, il ne faut pas oublier que le bois est un matériau qui se déforme. Par ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la lame de terrasse en bois peut présenter des problèmes si l’on ne respecte pas les consignes de pose.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page