Jardin

Scarifier sa pelouse pour avoir un joli jardin

Votre pelouse devient terne ? Votre jardin perd sa vigueur et son éclat ? Il est temps de l’entretenir et d’enlever les mauvaises herbes. Car une pelouse perd de sa valeur si elle n’est pas bien entretenue. Lors de l’aménagement du jardin, on mettra en œuvre tous les moyens pour rendre l’extérieur agréable et accueillant. Pour cela, on procèdera à la scarification de sa pelouse : offrez à votre jardin une pelouse belle et saine.

Pourquoi scarifier sa pelouse ?

La scarification est une étape primordiale de l’entretien du gazon. Certes, tondre son gazon permet d’obtenir un gazon plus compact et vert, mais au fil du temps, la pelouse vieillit et ternit. En effet, les débris végétaux détériorent le sol et cela a un impact direct sur la beauté de votre jardin. De même, les piétinements, les racines et la pluie pouvant dégrader la pelouse, il faudra en prendre soin afin de lui redonner son éclat.

Ces déchets de feuilles mortes et de tonte produisent des effets néfastes sur votre pelouse. Tout cela crée un feutrage qui bloque les échanges d’eau et d’air, et finit par étouffer votre herbe. La scarification permet d’aérer et de labourer le sol. En l’effectuant sur votre pelouse, vous rendrez votre gazon vert et dru. Ce procédé permet de régénérer un gazon ancien, encombré par les mousses et autres mauvaises herbes.

Quand scarifier sa pelouse ?

Entretenir sa pelouse c’est bien, mais un entretien régulier est encore mieux. Si votre pelouse est en grande partie située sur un terrain ombragé, ou si elle est sur un sol acide, il est vivement conseillé de procéder à la scarification deux fois par an. En effet, ces deux paramètres sont favorables au développement et à la pousse de la mousse. La scarification doit être effectuée au printemps après les dernières gelées et à l’automne, avant l’hiver ou avant le semis de regarnissage.

Par contre, si votre gazon est exposé en plein soleil, une seule scarification tous les ans pourrait suffire. En outre, le procédé est à réaliser avant toute opération de renouvellement de votre pelouse. Pour plus d’efficacité, le gazon doit être suffisamment humide lorsque vous allez le scarifier.

Comment procéder ?

  1. La scarification est à pratiquer 15 jours après l’utilisation du produit anti-mousse.
  2. Avant de procéder à la scarification, il convient de tondre sa pelouse à ras, à environ 2 cm de hauteur. Puis ramassez les déchets et la tonte.
  3. Réglez le scarificateur sur 2 et 4 cm du sol. Ce réglage est important, car plus profond, il pourrait abimer les racines des graminées. Ensuite, effectuez un passage croisé, en longueur et en largeur.
  4. La scarification terminée, veillez à bien nettoyer la pelouse. Ramassez tous les résidus à l’aide d’un râteau ou une tondeuse à gazon. Pour finir, arrosez votre gazon et évitez de piétiner le sol pendant quelques jours.

Comment choisir le scarificateur ?

Afin de bénéficier au maximum du scarificateur, il faut savoir bien le choisir. Le choix doit être fait en fonction de la surface à scarifier.

Si votre pelouse est sur un petit terrain de moins de 50 m², un scarificateur à main est parfaitement adapté.

Si vous avez une pelouse sur une superficie allant jusqu’à 500 m², le scarificateur électrique est le mieux adapté pour un confort maximum. L’appareil ressemble à une tondeuse et se branche sur secteur avec un fil électrique.

Si votre jardin est au-delà de 500 m², il convient d’utiliser un scarificateur thermique qui fonctionne à l’essence. Ce modèle est plus puissant et autonome, ce qui est à privilégier pour les très grands terrains.

[bzkshopping keyword= »scarificateur » count= »60″]
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page