Site icon Deckindustry

Les conseils les plus simples pour installer une clôture en bois

Les conseils les plus simples pour installer une clôture en bois

Les clôtures sont un bel ajout à tout paysage. Elles sont un excellent moyen d’ajouter de l’attrait, d’encadrer votre cour, d’offrir de l’intimité et un endroit sûr où les animaux domestiques et les enfants peuvent jouer. Malheureusement, les panneaux de clôture préfabriqués et les entrepreneurs professionnels peuvent grever votre budget, mais ne laissez pas cela vous empêcher de réaliser vos rêves de décoration extérieure.

Nous pouvons vous montrer comment construire votre propre clôture en bois grâce à ces idées faciles et abordables.

Le bricolage d’une clôture n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît. En fait, le processus peut être décomposé en quelques étapes très simples et, selon la zone sur laquelle vous travaillez, il peut être accompli en un week-end.

Ainsi, que vous soyez attiré par les rails fendus traditionnels, les piquets, les styles d’intimité ou quelque chose d’un peu plus rustique, comme une clôture faite de palettes, avec quelques outils et un peu de bricolage, vous pouvez avoir la clôture de vos rêves en un rien de temps.

Conception et travaux préparatoires

Avant de commencer à construire votre clôture, vous devez décider exactement ce que vous allez installer, afin de pouvoir concevoir un plan, mesurer votre surface et rassembler vos fournitures. Le style de vos lames de clôture : barreaux fendus, piquets ou panneaux d’intimité, par exemple, la hauteur de votre clôture et l’ajout de portails ou de tonnelles devront être définis avant que vous puissiez procéder à l’installation proprement dite.

Les autres éléments importants à prendre en compte sont les marges de recul de votre propriété, les codes municipaux ou les exigences en matière de permis, ainsi que les règles de l’association des propriétaires qui peuvent s’appliquer à vous.

Mesures

Une fois que vous avez établi un plan pour l’installation de votre clôture en bois, vous devez mesurer le périmètre de votre terrain. Une excellente façon de visualiser l’emplacement de la clôture est de faire des maquettes à l’aide de petits poteaux et de ficelle ou de peinture en bombe. Mesurez exactement l’emplacement de chaque poteau de clôture, en gardant à l’esprit l’espacement nécessaire pour les longs parcours, les poteaux d’angle et les barrières, si vous en ajoutez. Vous devrez également mesurer pour déterminer le nombre de planches, de lattes ou de traverses en bois nécessaires à votre projet.

Comment installer un poteau de clôture

L’installation d’un poteau de clôture est probablement l’étape la plus importante du processus de construction. Il constitue la base du reste de la clôture et doit être correctement fixé dans le sol pour assurer la stabilité et l’intégrité des lattes.

Creuser des trous

Avant de creuser le sol, il est fortement recommandé d’appeler les entreprises de services publics et de leur demander de délimiter les lignes, tuyaux ou fils souterrains. Vous ne voulez jamais creuser sans savoir où ils se trouvent.

Commencez par faire un trou d’environ deux à trois fois le diamètre du poteau et d’une profondeur égale à la moitié de la hauteur du poteau. Si vous n’avez que quelques trous à creuser, une pelleteuse pour poteaux est un outil pratique à cet effet. Si vous devez creuser un grand nombre de trous, la location d’une tarière peut s’avérer utile.

Les cimenter en place

Versez quelques pierres ou un peu de mélange de ciment sec dans le trou, puis remplissez-le de mélange de béton humide, préparé selon les instructions figurant sur le sac.

Placez le poteau dans le mélange et assurez-vous qu’il est bien fixé à la hauteur souhaitée. Vous devez également vous assurer qu’il est au même niveau que les autres poteaux et qu’il est aligné avec eux. N’oubliez pas que les lattes de votre clôture seront aussi droites et de niveau que vos poteaux.

Ajout de panneaux de clôture, de piquets ou de rails

Lorsque les poteaux sont fixés et secs, il est temps d’installer les rails, les lattes, les panneaux, les palettes ou tout ce que vous prévoyez d’utiliser pour créer votre clôture en bois.

Installation d’une clôture à deux rails

Une clôture à deux barreaux est l’une des plus simples à construire et convient lorsqu’une clôture solide n’est pas nécessaire. Une fois les poteaux cimentés et fixés, il suffit de couper les rails à la taille voulue, puis de les clouer ou de les visser. Le type de clou ou de vis utilisé dépend du type de bois que vous utilisez pour construire votre clôture. En général, les clous galvanisés sont les meilleurs pour le bois extérieur non fini.

Installation d’une clôture à piquets

Les clôtures en piquets sont un merveilleux moyen d’ajouter de l’attrait ou un accent décoratif à votre maison. Elles sont également utiles lorsque vous souhaitez clôturer une zone et que l’intimité n’est pas un problème. Bien que des panneaux de piquets préfabriqués soient disponibles dans de nombreuses quincailleries, la construction d’une clôture en piquets est un jeu d’enfant.

Une fois les poteaux en place, fixez deux poutres transversales horizontales entre eux pour créer un cadre pour les piquets. À l’aide d’un niveau, assurez-vous que les poutres sont droites avant de les clouer ou de les visser sur les poteaux. Ensuite, coupez les piquets à la hauteur souhaitée. En fonction de votre paysage, vous devrez peut-être couper le bas des piquets si vous voulez que le haut des piquets soit de niveau. Pour créer un espace uniforme entre chaque piquet, fixez une mesure standard ou utilisez une planche pour faciliter l’espacement. La dernière étape consiste à fixer les piquets aux poutres.

Installation d’une clôture d’intimité

Une clôture d’intimité est installée comme une clôture en piquets, sauf qu’il n’y a pas d’espace entre chaque latte. Les clôtures d’intimité sont souvent beaucoup plus hautes que les clôtures en piquets. Elles peuvent donc nécessiter l’ajout d’une troisième traverse pour soutenir les lattes et les panneaux de la clôture. Une fois les poutres transversales en place, les lattes sont coupées et clouées dessus. Là encore, si vous souhaitez que le haut de votre clôture soit droit, il faudra peut-être couper le bas de la clôture pour obtenir cet aspect.

Installation d’une clôture en palettes

Vous êtes peut-être un non-traditionnel et vous recherchez quelque chose d’un peu différent. Que diriez-vous d’une clôture en palettes ? Les palettes sont abondantes et faciles à trouver, et elles constituent un moyen peu coûteux d’accéder au bois. Vous pouvez séparer les planches et les clouer individuellement sur des rails de support pour créer une clôture à piquets avec de l’espace entre chacune d’elles, les rapprocher pour plus d’intimité, ou suspendre la palette entière, intacte, comme un panneau de clôture pour une esthétique rustique. Si vous recherchez un peu plus d’intérêt, vous pouvez monter les palettes de façon à ce que les planches soient horizontales.

Réparation de la clôture à maillons de chaîne

Vous aimeriez avoir une clôture en bois, mais une clôture à mailles losangées a déjà été installée sur votre propriété et vous ne voulez pas vous embêter à l’arracher ? Pas d’inquiétude, vous pouvez toujours avoir la chaleur du bois avec un peu d’ingéniosité. Il vous suffit de prendre un écran de bambou, du fil de fer ou des attaches zip et de fixer les deux ensemble. Le résultat est une façade charmante avec les avantages structurels de la maille de chaîne. C’est un moyen rapide et peu coûteux d’ajouter de l’intimité et de l’attrait pour le trottoir sans ajouter de poteaux, de lattes ou de rails.

Et voilà, les méthodes les plus simples pour construire et installer une clôture en bois en quelques étapes. Planifiez, mesurez, creusez, cimentez et clouez votre chemin vers un nouveau paysage fonctionnel pour une fraction du coût de l’emploi d’un professionnel. C’est fabuleux !

Quitter la version mobile