Jardin

Comment aménager un jardin en pente ?

Certaines personnes pensent qu’un jardin en pente n’est que de la place perdue. Détrompez-vous, car un tel emplacement peut toujours être exploité si on utilise les bonnes pratiques. Voici justement quelques conseils pour aménager ce genre d’espace extérieur.

Étudier le niveau d’inclinaison

Avant d’aménager votre jardin en pente, commencez par étudier son degré d’inclinaison. Si la pente est douce (environ inclinée à 5 %), les travaux à enclencher seront moindres, car il ne faut que quelques marches et des sentiers serpentant. Cependant, portez une attention particulière à l’écoulement des eaux de pluie qui vous expose au risque d’érosion du sol. Si le degré d’inclinaison est plus significatif (12 % et plus en sachant qu’une pente naturelle forte se situe à 25 %), des travaux de grande envergure s’imposent.

Scinder les espaces

Afin de faciliter l’exploitation de chaque espace, divisez la pente en zone. Aménagez une salle à manger d’extérieur juste à proximité de votre demeure. Un peu plus bas, installez un emplacement qui servira de lieu de repos. Tirez un maximum de profit des parties les plus reculées en créant une petite terrasse tout confort. Pour des raisons de sécurité, installez un garde-corps ou une clôture en bois pour éviter les accidents des enfants. Pour la création d’un garde-corps, utilisez du fer et de la pierre naturelle.

Aménager une prairie naturelle

Sur un jardin en pente, certaines personnes sont tentées d’aménager uniquement du gazon. Cependant, la zone difficile d’accès ne pourra être entretenue facilement. D’ailleurs, tendre un gazon en pente abrupte s’avère difficile, voire impossible. Pour remédier à ce problème, plantez des végétations couvre-sol à la fois arbustives et vivaces. Demandez conseil auprès de votre paysagiste pour découvrir les différentes plantes adaptées à votre jardin. Utilisez un paillage spécifique, en l’occurrence : des écorces de sapins afin d’obtenir une texture fibreuse et stable sur la pente. Un paillage de forme rond ne risque pas de glisser au pied des talus.

Créer un palier et un escalier

Rendez votre jardin en pente très esthétique en aménageant une allée. Elle génère un cheminement piéton propice à la flânerie. Afin d’accentuer ce style fantaisiste, optez pour une allée ondulante et non droite. Vous pouvez également installer des paliers et des escaliers en cas de pente forte. Rehaussez chaque étage par une plane spécifique. Cette astuce vous permet d’exploiter au maximum une pente raide. Pour l’aménagement, choisissez un emplacement jouissant d’une bonne luminosité naturelle sur le terrain. Vous pouvez même créer des espaces plans, comme un emplacement spécifique pour se reposer et pourquoi pas pour déjeuner en famille ?

Dresser un potager à étage

Si vous ne disposez que d’un espace de jardin infime, dressez un potager sur la pente. La culture en étage confère bon nombre d’avantages, comme : une plus grande zone ensoleillée, ce qui implique une accumulation de chaleur dans la terre. Ce phénomène accélère la pousse des végétaux grâce à un chauffage naturel optimal par le sol. Bien qu’ancestrale, la mise en œuvre de plessis est toujours envisageable. Rappelons qu’il s’agit d’une haie pourvue de branches entrelacées qui servent de clôtures très robustes et pérennes.

[bzkshopping keyword= »jardin pente » count= »60″]
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page