Jardin

Ce plastique qui envahit notre environnement et détruit la planète

Le plastique, dérivé du pétrole, est absolument partout dans nos vies. Il n’en demeure pas moins que l’utilisation de cette matière produit un volume de déchets considérables qui se retrouvent stockés, accumulés, dilués ou éparpillés au sein des écosystèmes. En 2020, la planète croule sous le plastique qui se retrouve sous la forme de microparticules jusque dans l’eau que nous buvons…

Quelques faits qui permettent de comprendre en quoi le plastique pose un problème sanitaire majeure pour la vie sur Terre :

  • 75% du plastique déjà produit est aujourd’hui un déchet.
  • Seulement 21% des déchets plastiques sont recyclés en France.
  • En 2016, plus de 310 millions de tonnes de déchets plastiques ont été générés (dont un tiers se sont retrouvés dans la nature !)
  • Chaque année, 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans le milieu marin (dont 80% ont une origine terrestre).
  • Le plastique est présent sur 88% de la surface des océans.
  • Si rien n’est fait, la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41% d’ici 2030 et la quantité accumulée dans l’océan pourrait doubler d’ici 2030 et atteindre 300 millions de tonnes !

Ce ne sont-là que quelques chiffres issues des rapports scientifiques de ces dernières années mais, déjà, ils donnent le ton sur l’ampleur de la catastrophe. La pollution plastique est un fléau pour les vivants. Preuve en est le « septième continent » ou « océan de plastique » formé d’une soupe plastique qui dérive entre le Japon et les Etats-Unis et ne cesse de croitre (avec ces 1,6 millions de km², il fait déjà près de 3 fois la superficie de la France métropolitaine !)

Face à ce constat d’urgence environnementale et d’enjeu de santé public, le projet La Part Consciente tente d’éclairer les citoyens sur l’état du monde à partir de connaissances scientifiques sourcées, vérifiées et accumulées au cours des dernières années. L’objectif de ce projet, à la fois musical et de sensibilisation/vulgarisation par des vidéos explicatives, est de permettre à chacun de prendre conscience de l’ampleur de l’empreinte écologique humaine et de ses effets sur l’environnement, la biodiversité, le vivant. Son auteur, Alexandre Poulet, mise sur le partage de savoir entre citoyens qui ne se contentent pas d’une information mainstream limitée, édulcorée ou détournée. Un partage de connaissance devenu indispensable pour appréhender et comprendre les mécanismes qui régissent le monde des vivants. Il n’est jamais trop tard pour questionner nos habitudes et réorienter nos choix de consommation. Et si 2020 était l’année du grand virage des sociétés pour une remise au premier plan du vivant ?  

Alexandre

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page